iPad Pro: revue d’un usage professionnel nomade

l’iPad Pro est un sujet qui revient régulièrement dans les articles du blog. Dans le dernier article, qui couvrait le sujet, je faisais un comparatif entre l’iPad Pro du moment (2018) et la Surface Pro de Microsoft. Depuis, une nouvelle itération de la tablette à la Pomme est arrivée. Est-ce que les choses ont changé ? c’est ce que nous allons tenter d’aborder dans ce nouvel article, consacré à l’iPad Pro et aux nouveaux accessoires et applications disponibles. Revue de l’objet et de son usage dans un cadre professionnel.

Tu bosses….sur tablette !

Depuis toujours, l’iPad Pro a été positionné par Apple comme un nouveau mode de computing mobile. Pas vraiment un ordinateur mais davantage qu’une simple tablette. La communication marketing d’Apple joue sur cette ambiguïté, jugez par vous-même:

Certains “puristes” vont dire que l’on ne peut pas comparer l’usage d’un iPad Pro avec un PC traditionnel. Et c’est vrai, car on se trouve face à un paradigme totalement différent. Revoyons un peu les “usages” majeurs qui pourraient faire (ou non) de l’iPad Pro la machine pouvant remplacer un laptop.

blank

Commençons par le nouvel accessoire (très cher, près de 400.-), le Magic Keyboard. Un véritable clavier, rétro-éclairé, avec un trackpad. Bien qu’il s’agit d’un élément additionnel, il peut se révéler très utile, pour les utilisateurs devant réaliser beaucoup de saisie textuelle. L’introduction des nouvelles fonctions, liées à iPadOS ont été rapidement présentées dans cette vidéo:

On pourrait aisément dire que le Magic Keyboard serait plus une sorte de docking, qu’un cover avec clavier et trackpad. Cette remarque vient essentiellement du fait que la protection ne peut pas être retournée totalement, pour se glisser sur le dos de l’iPad Pro (comme le fait la précédente Cover du genre, en 2018). Revue vidéo de la sortie du modèle de l’époque et la présentation de ladite cover:

Ce qu’il faut retenir, c’est que iPadOS 13.4 amène le support de nouveaux systèmes de pointeurs, comme les souris externes (bluetooth ou par USB) ou des trackpads externes. Les possibilités sont très variées, quoique toutes les apps ne prennent pas encore pleinement partie de ces fonctionnalités. C’est le cas de la suite Office sur iPadOS. Par contre les produits de production “maison” d’Apple, tels que Pages, Numbers ou Keynote ont été mis à jour, pour supporter le nouveau système de curseur (ou pointeur), apparaissant lors de la présence d’une souris, connectée à l’iPad Pro.

blank

Pour se faire une idée des possibilités d’utilisation avec Microsoft Office, voici quelques vidéos d’introductions, réalisées lors de la mise à disposition d’Office 365 sur iPad Pro (en anglais):

Revenons à l’usage du nouveau combo clavier/trackpad pour l’iPad Pro. Il est important de noter qu’il est possible de l’utiliser aussi bien avec le modèle 2018 que le nouveau modèle 2020 (et dans les tailles des iPad Pro, c’est-à-dire 11 et 12,3 pouces). Le système de Smart Connector (placé au dos de l’iPad), permet d’alimenter et d’auto-détecter sa présence, pour faciliter l’intégration avec l’appareil. Cet accessoire apporte un autre avantage. Il est équipé d’un connecteur USB-C, dédié à la recharge de l’iPad Pro, ce qui libère le connecteur principal et permet de l’utiliser pour y brancher d’autres périphériques. A ce propos, plusieurs constructeurs ont proposés des éléments, permettant d’étendre la connectique à divers autres moyens, tels que l’USB-A, les lecteurs de cartes ou d’avoir un port HDMI. Nous allons parler de 2 possibilités pour ce type d’extension. Le premier élément est produit par la firme Satechi: le USB-C Pro Hub Adapter HDMI / USB-C / USB-A:

blank

L’autre composant, plus versatile est le Kanex iAdapt. Petite vidéo (en anglais) de présentation:

iPadOS a beaucoup évolué et permet le mode multitasking, avec plus de visibilité et permet facilement d’avoir 2 fenêtres d’apps simultanément. Cette fonction s’appelle Split View. Revue de cette fonction dans cette vidéo de présentation:

Pour les créatifs, il est important de souligner qu’Adobe a porté grand nombre de ses outils sur iPadOS, faisant ainsi de l’iPad Pro, un outil parfaitement adapté pour de la retouche photo (via Photoshop ou Lightroom).

blank

Si vous ne disposez pas de compte Creative Cloud d’Adobe, sachez qu’il existe des Apps alternatives et permettant de reprendre vos activités de retouches d’images. Voici une présentation de quelques solutions (en anglais):

en résumé..on peut travailler ?

l’iPad Pro (conjointement avec iPadOS 13.4 et les nouvelles possibilités d’interactions souris/trackpad) a gagné en flexibilité et devient plus versatile qu’auparavant. Il restera toujours un effort à apporter auprès des développeurs, afin d’adapter les applications mais nous nous trouvons face à un appareil et un environnement, permettant d’envisager l’iPad Pro comme une sérieuse alternative au PC (ou Mac), pour un grand nombre d’usages. Apple a établi un double défi (maintenir un OS mobile et son OS maison), pour des usages similaires. Mais quand le besoin de puissance plus conséquent se fait ressentir pour des tâche plus poussées, un “vrai” ordinateur restera l’unique option viable. Cette séparation semble toutefois toujours s’amoindrir. Gageons que l’avenir de l’iPad Pro va encore surprendre ses détracteurs.

blank
A propos Michel 195 Articles
Passionné de technologies variées et diverses, je n'écris que sur des choses qu'il m'a été donné d'expérimenter personnellement. Je travaille dans le secteur de l'informatique depuis 20 ans et en collaboration avec Fred, j'anime le blog avec des articles en français. J'espère que vous trouverez le contenu utile et je suis ouvert aux suggestions ! Bonne lecture.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*