Audio Apple: le son de la Pomme revu

Depuis de nombreuses années, Apple a toujours eu une relation presque charnelle avec le monde de la musique (la création de iTunes, l’iPod et le concept du marché de la musique MP3). Avec le temps, Apple a aussi essayé de créer ses propres dispositifs audio, avec plus ou moins de succès. Nous allons faire un tour d’horizon de cette épopée et des récents résultats.

Du son..bien fort !

Depuis leur création, les iPods ont souvent suscité de la jalousie, surtout par rapport aux parts de marché comme baladeurs MP3, simple d’emploi et permettant d’emporter sa musique avec soi.

Par la suite, Apple a voulu proposer des dispositifs pour bénéficier de son “hifi” avec ses baladeurs, comme le démontre le iPod Hifi:

blank

Voici une vidéo de revue, par un passionné qui fait le tour de l’appareil:

https://youtu.be/uxmIFwtsfIk

Apple a eu des produits accompagnant certains de ses Macs, notamment des hauts-parleurs, développés par Harman Kardon, dont le rendu était assez impressionnant pour l’époque.

blank

Avec l’avènement de la mobilité, Apple s’est orienté davantage sur ses produits, tel que l’iPhone et l’iPad, devenus les devices pour la mobilité et l’écoute nomade de la musique. Ces nouveaux lecteurs proposant aujourd’hui le catalogue via Apple Music, la synchronisation des librairies se faisant via le cloud. Bien entendu, d’autres acteurs tels que Spotify, Deezer ou encore Qobuz proposent aussi des services similaires. Pour ceux qui seraient intéressés à l’audio de haute qualité (HiRes), je vous recommande la lecture de l’un de nos précédents articles. le service Apple Music propose un catalogue de plus de 70 millions de titres, tous styles musicaux confondus.

La qualité audio des morceaux ne dépassant guère la qualité MP3, Apple propose néanmoins de supporter 2 codecs pour ses appareils mobiles: le Apple LossLess et AAC. La gamme de codecs sur MacOs pouvant être néanmoins plus importants (support logiciel permettant d’étendre les codecs à d’autres formats de reproduction).

Apple a dégainé diverses approches pour les amateurs de musique. D’abord, avec l’acquisition de Beats, marque créé par DrDre, qui fût l’une des premières véritables incursions dans le monde des casques pour Apple (je n’aborderai pas volontairement les casques fournis avec les iPhones, qui malgré une qualité acceptable, ne sont pas franchement comparables aux autres produits du même type). Toujours dans l’idée d’avoir sa propre ligne de produits marqués à la Pomme, Apple a sorti par la suite une enceinte connectée, le HomePod, suivi depuis peu par le HomePod Mini (histoire de concurrencer Google avec les enceintes connectées intelligentes). les HomePods utilisent Siri, pour permettre des interactions avec les utilisateurs, tout en offrant une très bonne restitution sonore.

blank

Puis, pour revenir du côté des casques, Apple a fait le pari de développer des casques totalement sans-fil, avec tout d’abord les AirPods (1ère et 2ème génération). Ceux-ci pouvant aujourd’hui se recharger via une boîte de rangement, équipé de la fiche Lightning mais supportant aussi la recharge par induction (Xi). Une déclinaison AirPods Pro est venu ajouter le son spatial et la réduction de bruits, avec une qualité assez bluffante pour des intra-auriculaires.

blank

Apple a développé pour ses AirPods, une puce dédiée à la qualité audio (H1), pour régulera réduction de bruit et l’amplification sonore.

blank

Nous en arrivons au dernier-né des casques Apple (au moment de la sortie de cet article, nous avons pu le tester durant 1 mois), j’ai nommé le AirPods Max.

https://youtu.be/FXI_-OesT3A

Parmi les points les plus intéressants, la réduction de bruit, le mode Transparence (qui est vraiment impressionnant car il améliore nettement la perception du son autour de soi). Ce mode est également disponible sur les AirPods Pro. Ce casque a souvent été comparé depuis sa sortie avec les autres acteurs du marché, tel que le Sony XM4/ ou 3, ou encore avec le Bose QC35. Ayant pu moi-même effectué les comparaisons entre ces 3 casques, Apple peut se targuer toutefois d’avoir le système de réduction de bruit le plus efficace de tous. Le développement des drivers audio de ce casque en font un petit bijou de restitution audio, mariant un bon équilibre sonore dans l’ensemble. La qualité audio HiRes revient toutefois au Sony, qui permet de se connecter en mode filaire à diverses sources. Le AirPods Max peut faire cela en partie (par le biais d’un accessoire Lightning vers mini-jack) mais a toujours besoin d’être alimenté par ses batteries (durée de vie maximale de 20h pour de l’écoute en bluetooth). La seule critique de ce casque serait que sur un long usage, on peut avoir assez chaud aux oreilles, le poids est aussi un désagrément (malgré une bonne répartition avec son arceau en tissu mesh).

En résumé…C’est du bon son.

Apple propose des articles de qualité premium, avec des matériaux toujours très bien sélectionnés et les finitions sont toujours de très bonne facture. Les services en ligne pour la musique permettent à tous les utilisateurs de l’éco-système Apple de toujours trouver ce qui leur faut, en matière de genre et styles, avec des suggestions spécifiques et la création de ses propres librairies personnelles. Une plus grande ouverture de codecs dans le monde iOS serait très apprécié, d’autant que la concurrence propose aujourd’hui des baladeurs bluetooth qui le permettent et avec un transport possible en bluetooth, notamment avec les nouvelles normes.

blank
A propos Michel 205 Articles
Passionné de technologies variées et diverses, je n'écris que sur des choses qu'il m'a été donné d'expérimenter personnellement. Je travaille dans le secteur de l'informatique depuis 20 ans et en collaboration avec Fred, j'anime le blog avec des articles en français. J'espère que vous trouverez le contenu utile et je suis ouvert aux suggestions ! Bonne lecture.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.